Conseils d’entretien des couches lavables

Avant la première utilisation : 

  • Il est recommandé de laisser tremper vos couches neuves pendant une douzaine d’heures dans de l’eau froide afin de gonfler la fibre d’eau. Cela évite aussi qu’elles ne rétrécissent. Il faut savoir qu’elles atteindront leur absorption maximale qu’après une dizaine de lavage.
  • Il est donc conseillé de laver 2 fois vos couches avant leur première utilisation et de changer votre enfant un peu plus fréquemment au début.

Stockage des couches souillées à sec :

  • Les couches mouillées pourront être stockées à sec dans une poubelle à pédales, plus pratique.  Attention à ne pas stocker vos couches au delà de 3 jours au risque de les détériorer. 
  • Vous pouvez disposer un filet pour récupérer aisément les couches souillées avant de les mettre dans le lave-linge. 

Les tâches :

  • Pour les tâches persistantes vous pouvez utiliser des sels détachants écologique (occasionnellement, car cela userait prématurément les élastiques).
  • Et rien de tel qu’un bain de soleil qui est un excellent blanchissant. 
  • N’utilisez pas de Javel, cela détériorerait les couches.

Le lavage :

  • Vous pouvez laver les couches et culottes à 40°C (60°C de temps en temps). 
  • Il est fortement déconseillé d’utiliser de l’adoucissant, il imperméabilise les couches et pour la peau de bébé cela est à éviter. 
  • De même évitez les lessives grasses (lessives à base de savon de Marseille qui contiennent de la glycérine) elles saturent les couches et les rendent inefficaces. 
  • Je déconseille les huiles essentielles dans la machine à laver qui risque de détériorer les fibres si contact direct avec les couches.
  • Il est conseillé d’utiliser des produits nettoyant doux pour préserver les fesses de votre bébé ainsi que vos couches (on trouve facilement des lessives sans allergènes et sans phosphates).
  • Les culottes en PUL n’ont pas besoin d’être lavées à chaque change. Il suffit de les aérer, c’est pourquoi il est conseillé d’en avoir au moins 2 voir 3 pour tourner sans souci. Vous pouvez les laver à 40°C (60°C maximum de temps en temps).
  • Si vous n’utilisez pas de lessive écologique, de temps en temps, environ tous les deux mois, il est utile de faire un « décrassage » (la lessive sature les fibres), car au fur et à mesure des lavages la couche peut perdre de son pouvoir absorbant.
  • A ce moment là, une fois les couches lavées normalement avec votre lessive habituelle, refaite un lavage sans lessive mais un peu de vinaigre blanc dans le bac à lessive, à 60°C (à faire environ tous les 2 mois plus souvent, le tissus et les élastiques s’abîmeraient). 
  • Assurez vous que vos couches soient toujours bien rincées, n’hésitez pas à mettre un rinçage supplémentaire ou un cycle coton pour éliminer tout résidus de lessive. 

Sèche -linge :

  • Les couches classiques ainsi que les pans des TE1 peuvent passer au sèche-linge sur un cycle délicat
  • L’utilisation du sèche-linge est déconseillé pour les culottes ainsi que pour les « TE1 »

{ Un commentaire ? }

  1. yann

    bonjour ,dans le principe il n’y a pas que le secteur puériculture qui engendre des montagnes de changes ultra problématiques vu leurs contenus chimiques et ce qu’elles vont laissé partir pour peu qu’elles soient enfouies en carrière ,ou brulées ou décortiquées comme certains donneraient à vouloir le faire avec des fonds de financement public (ton argent !!!) certaines mamans et éco-cytoiennes ont optées pour les couches lavables pour leurs tout petits !!! et beaucoup réfléchissent maintenant à la situation désastreuse de nos ainés empaquetés eux aussi dans des changes jetables hyper embétants car source aussi du fait des intrants absorbants mais pas seulement !!! aussi à l’origine de déclenchement de sécurité de portiques de détection de sources radio ionisantes (ben vi vous etes agés à l’hosto on vous fait injecte des produits radiologiques pour suivre votre circulation cérébrale ou autres !!! c’est bien sisi non sans blagues et tout finissant dans les couches celle-çi deviennent à leurs tours des déchets non enfouissables vu leurs contenus en termes pathogènes et nucléaires …et sont donc stockées dans des conteneurs étanches le temps que les produits perdent leurs rémanences …je puis vous déclaré que si nous attendons les promoteurs d’un bien etre autre et juste pour notre nnature les notres bébés et personnes agés ,malades incontinents et enfants énurétiques nous ne verrons pas le bout du tunnel !!! mon choix qui fut mien à la suite d’un long coma et pour conséquences d’embétantes suites opératoires m’accolant une incontinence lourde aura été de choisir apres avoir connu les couches jetables d’opté pour les couches lavables et depuis maintenant quatres longues années je défie les éléments naturels pour lavé et faire sécher mes changes et diverses protections pour l(instant peu visible sur les linèaires commerciaux si ce n’est sur la toile ou je vous défie de trouvé le produit avec les explicatifs nécéssaires !!! et en conséquence je trouve d’honorable petite main à me coudre le nécéssaire pour que mes jours et mes nuits soient aussi sèches que les votres et vos bébés chéris !!!oui une chose que d’accroché trois jours de couches lavables adultes à la corde à linges ça prends de la place et en définitive je fais de substanciels économies et plus besoin de tendre la main auprès des organismes tutélaires de la sécu pour les X misérables paquets de couches nécésssaire à une vie calme et en tout confort !!! je suis en ce meme temps à regardé par ma fenetre de toit et je vois Frère Soleil brillé radieusement et je vais de ce pas !!!cap vers la machine à lavé sortir mes lavages de son corps d’acier pour faire des guirlandes de changes lavables à mes cordes à linges …bbien a vous tous vous allez devoir faire des choix difficile à assumé mais courage il y a des solutions !!! les lavables c’est valable .
    …/…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *